Printemps des Poètes 2016
Adonis et Vénus Khoury-Ghata

Entretien, lectures & intermèdes musicaux

Photos de la manifestation

Samedi 19 mars à 16 heures
Amphithéâtre de la Verrière
8-10 rue des Allumettes, 13098 Aix-en-Provence
Entrée libre

2016_03_19_Adonis_Khoury_Ghata_AfficheAdonis et Vénus Khoury-Ghata, poètes originaires de la Méditerranée orientale, de la Syrie et du Liban, ont choisi l’exil parisien.

Adonis compose en arabe et se remémore la place de la poésie dans l’histoire des Arabes, depuis l’époque antéislamique, comme source pour une autre histoire que celle de la violence. Son œuvre considérable, déjà presque légendaire, a contribué, depuis la fin des années 1950, à la fondation d’une modernité poétique en langue arabe.

Vénus Khoury-Ghata compose en français. Sa voix exprime aussi bien une parole dégagée des assujettissements collectifs, sur un registre plus intime, féminin aussi. Son thrène accompagne les deuils du Liban, de la Méditerranée comme ceux de sa propre vie. Leurs œuvres se situent entre les langues, héritières du grand vingtième siècle de la poésie en langue française, de Saint-John Perse, d’Yves Bonnefoy ou du Libanais Georges Schehadé… Dans la rencontre des cultures, elles accomplissent la tâche de la poésie, qui est de mémoire et de rupture.

Caroline Glory, violoncelliste, lauréate de plusieurs concours nationaux et internationaux, se produit dans de nombreux festivals et prestigieuses salles à travers le monde, comme la Scala de Milan. Passionnée par l’écriture musicale, Caroline Glory a composé des œuvres orchestrales, des oeuvres de musique de chambre, des musiques de film et un opéra.

Médiateurs :
Samira Negrouche, auteure en résidence à la Fondation Saint-John Perse.
Stéphane Baquey, critique de poésie et maître de conférences à l’université d’Aix-Marseille.