La Bhagavat-Gîtâ

Jeudi 9 février à 18h30 à l’Espace Lecture de la Bibliothèque Méjanes
dans le cadre des Rencontres pôétiques de la Fondation

 Présentation d’une nouvelle traduction de la Bhagavat-Gîtâ
aux Éditions Diane de Selliers

 par
Marc Ballanfat,
agrégé de philosophie, Docteur en histoire des religions et Professeur de philosophie indienne,
et
Amina Taha-Hussein Okada,
Conservateur général du musée national des Arts asiatiques-Guimet

2017-02-07-la-bhagavadgita           bhagavadgita

La Bhagavat-Gîtâ, ou Chant du Bienheureux, est un texte fascinant de l’Inde classique : le dieu Krishna y révèle sa toute puissance bénéfique et y délivre un enseignement spirituel dont la teneur universelle fera la célébrité de ce Chant sacré.

Nombreux en sont les commentaires et les traductions en Europe.

Les Éditions Diane de Selliers ont fait le choix d’une nouvelle traduction volontiers limpide et d’une iconographie toute entière tirée du monde indien.

Elles nous placent ainsi entre deux rives : d’un côté, ce que nous pouvons comprendre de ce poème, et de l’autre, ce que les artistes indiens ont su y voir ou voulu montrer.

Face à face délicat dont les livres publiés par Diane de Selliers ont le secret. Ce dernier livre par dessus tout.

Présentation de l’ouvrage sur le site de l’éditeur