Voyage dans la mémoire d’Hala Mohammad

[reporté]

Lundi 2 novembre à 18 heures – Bibliothèque Méjanes, salle Armand Lunel

Soirée initialement prévue le 27 mars 2020 dans le cadre du Printemps des poètes, en partenariat avec l’Institut de l’image et l’Université Populaire du Pays d’Aix.

Voyage dans la mémoire (Syrie, 2006) 50 min
Réal. Hala Mohammad
Suivi d’un débat avec Hala Mohammad

Au milieu du désert syrien, dans une somptueuse ville antique, se dressent les murs de la tristement célèbre prison de Palmyre : célèbre pour sa violence, sa loi du silence et ses nombreux prisonniers d’opinion. Parmi eux, les trois personnages du film : l’écrivain Yassin Haj Saleh, le poète Faraj Berakdar et le metteur en scène Ghassan Jbai.
La réalisatrice Hala Mohammad les reconduit sur la route de Palmyre, route qu’ils n’ont jamais reprise depuis leur libération. Le film a été tourné dans la clandestinité, avec une simple autorisation de film touristique.  Voyage dans la mémoire c’est une recherche de réconciliation avec le passé et une volonté de comprendre l’histoire pour mieux écrire l’avenir avec justice et espoir.
Le film a été réalisé en 2006 , à une période où la loi du silence du régime syrien étouffait les voix d’opposition de ses citoyens. Cette peur, elle a voulu la toucher, l’écouter, la comprendre. Libérer la parole dans ce royaume du silence qu’est la prison de Palmyre, confronter le temps du silence carcéral avec le temps de la parole recouvrée ; redécouvrir, enfin, le plaisir de l’écoute et du dialogue.
Hala Mohammad est une réalisatrice et poète syrienne. Elle a publié 7 recueils de poésie: son dernier en date Prête-moi une fenêtre en 2018 aux Éditions Bruno Doucey. Hala Mohammad a aussi réalisé 7 films documentaires dont 3 sur la prison et les prisonniers d’opinion. Elle n’a jamais vu ses films comme des actes politiques, mais elle estime que chacun peut contribuer à réparer les injustices par ses propres moyens.

Top