Les collections

A travers 20 000 documents, la Fondation restitue l’univers culturel d’un des plus grands créateurs du XXe siècle : manuscrits, correspondances, livres de la bibliothèque personnelle, éditions de l’oeuvre, travaux critiques, photographies, oeuvres d’art, objets, disques et dossiers. Ces fonds se distinguent par leur caractère patrimonial (14 100 documents ont appartenu à Saint-John Perse) et la multiplicité de leurs supports. Témoignages uniques, ils recomposent l’itinéraire intellectuel de Saint-John Perse et mettent en évidence la minutie de son travail de création. Des acquisitions et des dons viennent régulièrement enrichir les collections.

Dernières entrées dans les collections

Accès aux collections

Communication

Les collections sont décrites dans des catalogues papier accessibles sur place. Le fonds est en cours d’informatisation.

En ligne

  • Les ouvrages conservés à la Fondation, qu’il s’agisse de la bibliothèque personnelle d’Alexis Leger/Saint-John Perse ou d’autres, notamment des études sur lui, sont en cours de catalogage sur le site de la Cité du Livre.
    Pour accéder à ceux qui sont déjà catalogués, cliquez sur ce lien puis, sur la page d’accueil, cliquez sur « recherche avancée »  puis, sur une nouvelle page, choisissez la location « Fondation Saint-John Perse » et entrez votre requête.
    Vous souhaitez avoir connaissance de tous les ouvrages possédés par la Fondation sur les oiseaux (seulement ceux qui ont été catalogués bien sûr) ? Entrez le mot « oiseaux » : 17 réponses indiquées, dont certaines peu connues, notamment des mémoires de maîtrise. Possibilité de se limiter au champ « mot du titre » et de demander soit « oiseau » (3 réponses), soit « oiseaux » (13 réponses).

  • 151 manuscrits ont d’abord figuré dans le catalogue BN-OPALINE de la Bibliothèque nationale de France (fermé depuis 2007), celui-ci a été depuis intégré au catalogue général de la Bnf.

Consultables sur le site de la Fondation

 

Communication sur place

Accès libre

  • la bibliothèque critique
  • la bibliothèque d’oeuvres
  • la bibliothèque annexe

 

Accès indirect ou sur demande

  • les manuscrits
  • la correspondance
  • la bibliothèque personnelle
  • la photothèque
  • le musée personnel
  • le fonds audio-visuel
  • les dossiers

Règles de consultation

Les documents sont à consulter sur place (aucun prêt externe).
Les étudiants et chercheurs désirant travailler sur les collections patrimoniales sont priés de contacter le documentaliste afin de prendre rendez-vous.
A son arrivèe, le chercheur remplira un formulaire précisant son identité et la nature de ses recherches. Le formulaire comporte en particulier, l’engagement de remercier la Fondation pour tout usage public de ses collections et de déposer un exemplaire de ses travaux, dactylographiés ou imprimés. Un justificatif de recherche lui sera également demandé : lettre du directeur de mémoire (master) ou du directeur de recherche (thèse), lettre d’éditeur pour un projet de publication.
L’utilisation de l’ordinateur portable est possible. La Fondation peut mettre à la disposition du public un accès à internet (wifi).

Reprographie

Les photocopies sont autorisées à l’exception des documents annotés ou fragiles et pour les ouvrages des bibliothèques, les revues, et les coupures de presse contenues dans les dossiers. Les reproductions des correspondances, manuscrits, photographies, objets du musée, documents audio-visuels, dossiers personnels et littéraires ne sont pas autorisées.
Les photocopies sont limitées et payantes (0,15 € par page). La Fondation propose également un service de numérisation d’archives à destination de la presse et de l’édition (droits d’auteur et frais de reproduction et délais à prévoir).